Dernier numéro

Vient de paraître

Communications organisationnelles : Comprendre et discuter  les propositions théoriques  de...
Varia n°1 / 2020

Communications organisationnelles : Comprendre et discuter les propositions théoriques de Christian Le Moënne. Un corpus de textes de 1994 à 2016

Coordonné par

Sommaire du numéro

Introduction

Pierre Delcambre, Sidonie Gallot

L’ouvrage que nous vous proposons est issu d’une idée simple : les transformations de l’université, les modes d’organisation de la production scientifique, des communications et publications permettent mal aujourd’hui le débat et la discussion dans les champs disciplinaires. Les développements des organisations scientifiques collectives (congrès, journées d’études, revues, ouvrages) s’ils « rassemblent » les membres, sont pris dans les exigences actuelles de publication, donc l’augmentation du nombre d’interventions, d’ateliers parallèles, d’articles au détriment des organisations de la dispute et de l’échange nécessaire. C’est...

Lire la suite

Chapitre 1 - Quelques clés pour une analyse institutionnelle et culturelle d’une production scientifique

Pierre Delcambre

Le premier chapitre (P. Delcambre : Quelques clés pour une analyse institutionnelle et culturelle d’une production scientifique) cherche d’abord à proposer un angle d’analyse du travail d’un « professeur », de « sciences de l’information et de la communication », ayant eu un rôle moteur dans la constitution d’un champ scientifique français « les communications organisationnelles », avec le développement d’ Org&Co ; il vise aussi à inscrire cette production dans une période avec sa culture souvent peu connue.   Pierre Delcambre est Professeur émérite (Gériico/Lille), co-fondateur de la revue...

Lire la suite

Chapitre 2 - Un cadre heuristique pour penser les formes organisationnelles et le champ de l’information-communication organisationnelle en France

Sidonie Gallot

Le second chapitre (S. Gallot : Un cadre heuristique pour penser les formes organisationnelles et le champ de l’information-communication organisationnelle en France) propose une interprétation de l’ensemble du travail épistémique de CLM. Ce chapitre vise moins à discuter qu’à présenter les multiples facettes de ce travail et tente de restituer l’imbrication des liens entre les thématiques qui seront ensuite abordées indépendamment.   Sidonie Gallot est Maîtresse de conférences en SIC à l’Université Paul Valéry et membre du LERASS-Ceric. Ses travaux portent sur les problématiques...

Lire la suite

Chapitre 3 - Évolution des communications organisationnelles et transformation du capitalisme

Bruno Chaudet

Bruno Chaudet (chapitre 3 : Évolution des communications organisationnelles et transformation du capitalisme) cherche à mettre en lumière ce qu’on pourrait appeler la base de réflexion historienne de CLM. Il pointe les éléments d’une perspective évolutionniste d’analyse des transformations des entreprises – et des formes organisationnelles de manière plus large-… donc aussi de l’analyse des évolutions du management et du capitalisme, du début du 20ème siècle à nos jours. Cette perspective, en grande partie socio-économique et politique, amène CLM à tisser des liens entre ces...

Lire la suite

Chapitre 4 - La communication et ses acteurs : les enjeux et finalités au-delà de la fonction et des métiers

Valérie Lépine

Valérie Lépine (chapitre 4 : La communication et ses acteurs : les enjeux et finalités au-delà de la fonction et des métiers) s’intéresse à l’approche que fait CLM de la fonction « communication » dans les organisations. Elle pointe la manière dont notre auteur articule une vision critique du rôle que prend la communication dans le développement de valeurs sociétales qui ne sont pas étrangères aux besoins managériaux, et une proximité avec le travail communicationnel des équipes au travail qu’il soutient. Elle montre comment la perspective d’analyse de...

Lire la suite

Chapitre 5 - « Dislocation-recomposition » : dynamiques organisationnelles face aux mouvements sociotechniques

Michel Durampart

Michel Durampart (chapitre 5 : « Dislocation-recomposition » : dynamiques organisationnelles face aux mouvements sociotechniques) à son tour se focalise sur une thématique récurrente dans les textes de CLM : l’insistance sur les phénomènes de « dislocation des firmes » (à partir des années 1970) et dès lors aux « recompositions ». C’est l’occasion pour Michel Durampart de s’interroger sur la place que CLM donne aux objets techniques, notamment aux appareillages numériques actuels dans son analyse info-communicationnelle de l’évolution des formes organisationnelles ; il estime qu’il s’agit là de penser les formes actuelles...

Lire la suite

Chapitre 6 - Penser les organisations et leurs transformations : Rationalisations et « formes organisationnelles »

Jean-Luc Bouillon

Jean Luc Bouillon (chapitre 6 : Penser les organisations et leurs transformations : Rationalisations et « formes organisationnelles ») tente de suivre le rapport complexe que développe CLM aux normes et à la normalisation dans son analyse de la transformation actuelle des « formes d’organisation » – comprises comme états stabilisés – et des « formes organisationnelles » – comprises comme en cours d’émergence. Il cherche à comprendre ce qui amène CLM à dire que les formes sociales se développent selon des processus « infra-rationnels ». Jean-Luc Bouillon montre sur quelle culture des SHS...

Lire la suite

Chapitre 7 - Vers une anthropologie technique du social : in-formation, formes et individuation

Bertrand Parent

Bertrand Parent s’attache lui (chapitre 7 : Vers une anthropologie technique du social : in-formation, formes et individuation) à faire comprendre le concept même de « forme » travaillé par CLM à la fois pour analyser les transformations des « formes sociales » et comprendre les émergences et altérations des formes-sources, distinguées analytiquement, mais imbriquées – formes sémiotiques, formes organisationnelles et formes objectales. Bertrand Parent vise à caractériser le mode d’usage de ces concepts chez CLM, un usage qu’il partage, ce qui l’amène à proposer une lecture synthétique des...

Lire la suite

Chapitre 8 - CLM critique du « tournant langagier » dans l’analyse des communications organisationnelles : comprendre et discuter

Pierre Delcambre

Pierre Delcambre enfin (chapitre 8 : CLM critique du « tournant langagier » dans l’analyse des communications organisationnelle : comprendre et discuter) cherche à comprendre comment CLM finit par dire que les transformations des formes sociales se font de manière « infralangagières ». Dans ses premiers travaux il critique les courants de recherche qui ne verraient dans la communication des entreprises et des organisations que des phénomènes idéologiques de gestion symbolique, et dans la communication que de la mise en place de conventions pour coopérer dans l’activité et le travail. Dans...

Lire la suite

Postface - Questions à Christian Le Moënne

Sidonie Gallot, Pierre Delcambre

Notre ouvrage se termine avec une postface sous forme d’un entretien des deux coordinateurs avec CLM. De fait, précision importante, nous avions présenté notre projet à CLM, obtenu de lui des documents qui nous manquaient. Mais nous voulions limiter la collaboration à cela et ne pas lui laisser un droit d’intervention dans notre fabrique collective, qui allait à son rythme… Notre collègue a accepté cela au nom du travail scientifique et du droit à la discussion critique. Nous l’en remercions...

Lire la suite

Coordination du numéro

Derniers numéros

Tous nos numéros

Aucun numéro précédent.